La photothérapie LED pour les cheveux

L’énergie diffusée par les LED permet :

  • de stabiliser la perte de cheveux
  • d’améliorer qualité et densité des cheveux
  • de stimuler la pousse de cheveux

Le rouge et l’infrarouge sont une association parfaite pour traiter les alopécies, de vrais résultats sont notables sur la repousse des cheveux.

La thérapie par laser basse fréquence fait appel à une lumière rouge froide.
La lumière des led pénètre la surface de la peau sans créer de chaleur, ne causant aucun dommage ou effet secondaire à la peau.
Cette lumière est convertie en énergie chimique qui favorise le renouvellement des cheveux.

› Renforce les follicules pileux

› Active la régénération cellulaire

Conçu spécifiquement pour favoriser la repousse du cheveu chez les hommes et les femmes souffrant d’alopécie androgénique (perte de cheveux et fragilisation de la fibre capillaire).

Les leds utilisent une technologie exclusive non invasive, aucun risque de brûlure.

RÉSULTAT DES ÉTUDES SUR LA PHOTOTHÉRAPIE LED POUR LES CHEVEUX

1 – Étude réalisée par Kim H, Choi JW, Kim JY, Shin JW, Lee SJ, Huh CH.

Contexte : L’alopécie androgénétique (AGA) est un trouble fréquent qui touche les hommes et les femmes. Finastéride et le minoxidil sont bien connus et les méthodes de traitement efficaces, mais les patients qui présentent une mauvaise réponse à ces méthodes n’ont pas des modalités de traitement adéquates supplémentaires.

Objectif : évaluer l’efficacité et la sécurité d’un dispositif de thérapie par la lumière de faible niveau (LLLT ou photomodulation led) pour le traitement des AGA.

Méthode : l’étude a été menée pendant 24 semaines, randomisée, en double aveugle et également contrôlé avec un appareil factice. Quarante sujets sujets à l’AGA ont été recrutés et prévu pour recevoir un traitement avec un casque avec des longueurs d’onde dispositif de LLLT à usage domestique d’émission de 630, 650 et 660 nm ou un dispositif fictif pendant 18 minutes tous les jours. Evaluation effectuée sous phototrichogramme (densité de cheveux et de son épaisseur) et une évaluation globale de la repousse des cheveux.

Résultat : Après 24 semaines de traitement, l’appareil LLLT a permit de manière significative une plus grande densité de cheveux que le groupe de périphériques trompe-l’œil. Le diamètre moyen des cheveux amélioré statistiquement significativement plus dans le groupe LLLT que dans le groupe de dispositif factice. Cette évaluation globale a montré une différence significative entre les deux groupes. Aucun effet indésirable grave n’a été détecté.

Conclusion : La photomodultation ou LLLT pourrait être un traitement efficace pour les AGA.

2 – Étude réalisée par M. Waiz, Az Saleh, R. Hayani, So Jubory

Contexte : L’alopécie désigne l’accélération de la chute des cheveux sur une ou plusieurs zones, le plus souvent sur le cuir chevelu, affectant à la fois les hommes et les femmes. C’est une maladie auto-immune qui est traitée avec des techniques différentes et avec des résultats plus ou moins satisfaisants.

Le traitement au laser de différentes longueurs d’onde a été utilisé dans le traitement de l’alopécie. Objectif : Etudier l’effet de la diode laser infrarouge pulsé (904 nm) dans le traitement de l’alopécie.

Méthode : Seize patients avec 34 zones résistantes qui n’avaient répondu à différentes techniques de traitement de l’alopécie. Chez les patients avec plusieurs zones, une zone a été laissée neutre pour la comparaison. Les patients ont été traités sur une base de 4 séances, 1 fois par semaine, avec une diode laser pulsé (904 nm) à un taux de pulses de 40/sec. Une photographie de chaque patient a été prise avant et après le traitement.

Résultats : Les patients traités étaient 11 hommes (68,75 %) et 5 femmes (31,35%). Leur âge variait entre 40 et 50 ans. La repousse des cheveux a été observée sur 32 zones (94%), alors que seulement 2 zones (6%) n’ont montré aucune réponse. Aucune repousse de cheveux n’a été observée sur les zones de contrôle.

Chez les patients qui ont montré des résultats, les résultats ont été constatés dès la première semaine après la première séance pour 24 zones (75%), tandis que 8 patients (25%) ont commencé à montrer des résultats dès la deuxième séance.

Conclusion : La diode laser infrarouge pulsé est une technique efficace de traitement de l’alopécie avec un taux de réussite élevé sur les zones résistantes de l’alopécie.

En améliorant l’oxygénation du bulbe ainsi que le métabolisme de ses cellules, la sécrétion de sébum (dans le cas des hyperséborrhées) est normalisée, la chute et la qualité du cheveu est renforcée.

La LED est performante par elle-même dans cette indication et potentialisera l’action des compléments alimentaires, des traitements de mésothérapie (vitamines + acide hyaluronique) ou PRP anti-chute ou micro-greffe.

TOP